Votre guide touristique pour vivre la Mayenne à 100%

Château de Sainte-Suzanne

Mayenne, ou encore la terre médiévale riche d’un patrimoine historique hors pair, duquel fait partie le Château de Sainte-Suzanne. Dans cet édifice plus qu’imposant abritant le Centre d’Interprétation de l’architecture et du patrimoine, labellisé tourisme et handicap, le XIème revit aisément. Place au château dont certaines parties sont classées monuments historiques et dont le donjon constitue le monument le plus ancien de la cité. Ancienne propriété des seigneurs de Beaumont, cette forteresse à la façade principale expressive, aux toits surélevés et aux pièces aménagées sur plusieurs niveaux vient constituer une véritable invitation à la contemplation…

Chateau de Sainte-Suzanne au coeur de sa nature verdoyante
Chateau de Sainte-Suzanne au coeur de sa nature verdoyante © campingcarpark.com

L’histoire du château de Sainte-Suzanne

Tout commence à l’âge de fer, lorsque le Château de Sainte-Suzanne ne se résume d’abord qu’à un édifice bâti sur un éperon rocheux de l’Erve, véritable place stratégique au cœur d’une cité médiévale qui, elle, existerait depuis déjà le Vème siècle avant JC. La somptueuse architecture du château va commencer à prendre forme au milieu du XIème siècle, lorsque celui-ci est entre les mains des seigneurs de Beaumont, alors vicomtes du Maine.

Le chateau médieval au coeur de la cité médievale
Le chateau médieval au coeur de la cité médievale © mayenne-tourisme.com

Ensuite, le château de Sainte-Suzanne se démarque dans son histoire au moment où Guillaume le Conquérant tente de s’en emparer de 1083 à 1086. Le château attire la convoitise des ducs de Normandie et d’Anjou. Mais le château n’est pas prêteur : la forteresse de Sainte-Suzanne était alors impossible à assiéger, ses alentours étant rendus inaccessibles par les fossés qui l’environnaient ainsi que les vergers qui étaient aménagés tout autour du site.

La grande forteresse médievale
La grande forteresse médievale © richesheures.net

Mais les péripéties de Sainte-Suzanne ne font que débuter et c’est seulement en 1447 que la famille Alençon, seigneurie de Sainte-Suzanne, devient propriétaire du château après que les Anglais se le soient approprié pendant la Guerre de Cent ans. Finalement, en 1604, c’est Guillaume Fouquet de la Varenne, conseiller d’État et contrôleur général des postes, qui prend les rênes du domaine et édifie le fameux grand logis de Sainte-Suzanne, abritant aujourd’hui un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine.

Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine
Centre d'Interprétation de l'Architecture et du Patrimoine © wikimedia.org

Dans ce muséographe historique, on y découvre tout le patrimoine légendaire qui constitue le territoire Coëvrons-Mayenne, labellisé Pays d’Art et d’Histoire, auquel appartient le château. C’est en 1998, lorsque le Conseil départemental de la Mayenne devient propriétaire du château que le projet est véritablement lancé. C’est ainsi que le château vient initier un grand réveil culturel allant jusqu’à faciliter l’accès au centre pour les moins favorisés : outre, son label, "Tourisme et handicap", depuis, le château cumule ses prix et les titres touristiques et reçoit en 2013 le premier prix des "Trophées de l’accessibilité".

Une pièce architecturale somptueuse

À Sainte-Suzanne, l’architecture se dessine dès l’entrée-même du château : dehors, on traverse une cour rectangulaire soigneusement tracée sur près d’un hectare. À l’Ouest, un grand fossé entoure cette partie et sépare le château de la ville. On revient dix siècles en arrière et on comprend la difficulté d’antan à assiéger cette forteresse. L’Histoire de Sainte-Suzanne prend davantage vie lorsque l’on observe l’ancienne boulangerie et l’ancienne écurie qui ornent gracieusement la cour en ses extrémités.

Le logis du chateau de Sainte-Suzanne
Le logis du chateau de Sainte-Suzanne © messortiesculture.com

Contemplant cette haute et imposante muraille, on détecte des petites portes perçant ça et là les rocs, aménagées depuis le XIIème siècle. À l’intérieur, on accède à des escaliers classiquement aménagés conduisant aux étages du logis décorés dans un style à la fois Renaissance et Classique. On y découvre des travées sur les façades, des lucarnes et de grandes toitures en pente qui ornent les hauteurs. En outre, mis à part cette pièce maitresse, le bâtiment est énorme et regorge d’un décor médiéval qui se ressent d’une pièce à l’autre : du sous-sol au comble, en passant par le sous-sol et le rez-de-chaussée.

Donjon de la forteresse de Sainte-Suzanne
Donjon de la forteresse de Sainte-Suzanne © mayenne-tourisme.com

Plus en hauteur, on ne peut passer outre ce magnifique donjon quadrangulaire de presque vingt mètres de long qui se dresse fièrement aux côtés du pont-levis. Constituant le monument le plus ancien de la commune de Sainte-Suzanne, vieux de dix siècles, celui-ci est pourtant incroyablement conservé : à l’intérieur de ses murs de trois mètres d’épaisseur, on y découvre en empruntant des escaliers plus récents, trois niveaux intacts qui servaient dans le temps au stockage, à un espace de réception et à un espace privé. Et dans cet espace, le mystère de la conservation est très présent car latrines, cheminées, lavabos, garde-robes remplissent encore incroyablement le donjon.

Entrée et donjon du chateau de Sainte-Suzanne
Entrée et donjon du chateau de Sainte-Suzanne © staticflickr.com

Et bien évidemment, qui dit donjon dit salle du trésor. C’est un incontournable du site. On y accède seulement par un chemin vertical à partir d’une ouverture délaissée au deuxième étage. Et à l’intérieur, on y trouve rien d’autre qu’un placard, qui, dans le temps, devait servir à la conservation des documents précieux ou des œuvres sacrées.

Les animations du CIAP à Sainte-Suzanne

Dans ce géant édifice médiéval dans les murs duquel s’abrite le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine, sont proposées de nombreuses activités ludiques, culturelles et touristiques.

Exposition des églises romanes
Exposition des églises romanes © chateaudesaintesuzanne.fr

Pour les petits et les grands, l’art romain est présenté sous son plus beau jour au sein de cet espace. On a donc droit à des visites commentées des diverses expositions qui y sont présentées pour raconter les créations artistiques romanes d’antan. Quoi de mieux que sortir des documentations traditionnelles sur la culture romaine et s’en imprégner dans un face à face historique bien réel.

Ateliers sculptures
Ateliers sculptures © chateau-de-sainte-suzanne.fr

En outre, toujours dans cette optique d’imprégnation, le CIAP de Sainte-Suzanne vous permet aussi de revêtir la cape du sculpteur médiéval au sein de l’atelier du sculpteur et de se former sur les divers méthodes et savoir-faire du sculpteur roman. Cette étape passée, l’atelier propose aux visiteurs de confectionner eux-mêmes leurs pièces médiévales en argile et en couleur !

Au Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine
Au Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine © mayenne-tourisme.com