Votre guide touristique pour vivre la Mayenne à 100%

Château-Gontier

Sur la traversée de la rive de la Mayenne, à 30 km au Sud de Laval et à 40 km au nord d’Angers, se trouvent le territoire de Château-Gontier et ses 11.000 habitants. Château-Gontier est une cité du Haut-Anjou. Au cœur de cette région étonnante par nature, la ville est listée parmi les 100 plus beaux détours de France, classée parmi les secteurs sauvegardés, et dispose du label ville fleurie (niveau 4). Mais lorsque nous nous attardons sur le patrimoine naturel, historique et artistique de cette ville, les raisons qui motivent le décernement de ces différents labels font évidence.

Un château, une histoire

Si l’essor de Fontaine-Daniel s’est construit sur la fondation d’une abbaye cistercienne, celui de Château-Gontier se construira sur les débris d’un château seigneurial… C’est en voulant renforcer ses frontières avec la Bretagne, à l’Est, que le comte de la région d’Anjou décide d’élever son château. Celui-ci lui servira à aiguiser sa conquête bretonne. La garde du château est alors confiée à un des vassaux du comte, nommé Gontier, d’où l’appellation du château.

Durant les années de successions qui suivent, les remparts du château sont élargis et le territoire s’agrandit grâce à des concessions de terrains faites par les moines de l’abbaye Saint-Aubin d’Angers. La ville va alors se former en auréole, là, autour du château.

Le château médiéval de Château-Gontier
Le château médiéval de Château-Gontier © ouestjob.com

Les immanquables de Château-Gontier

Le refuge de l’arche

À Château-Gontier, on a retrouvé l’arche de Noé. Le refuge de l’arche est un refuge animalier à but non lucratif où on y recueille toutes sortes d’animaux pour les tirer de l’abandon ou de la maladie, et leur permettre de repartir du bon pied. On y dénombre près de 1.500 animaux, de 150 espèces différentes. Le refuge regorge d’animaux de toutes sortes : espèces exotiques récupérées de zoos, de laboratoires ou encore de cirques. Les amateurs de photographies animalières peuvent d’ores et déjà mettre le cap sur la ville, car le site présente un excellent axe d’observation permettant la prise de clichés des animaux, et ce sans grillage !

Les animaux du refuge
Les animaux du refuge

Site web : http://www.refuge-arche.org
Téléphone : 02 43 07 24 38

© Pascal Ansart

Le Musée d’Art et d’Histoire de Château-Gontier

Le Musée d’Art et d’Histoire respire entre les murs d’un ancien hôtel particulier. En 1868, il se transforme en musée-bibliothèque abritant un ensemble artistique sans égal. On y hume l’odeur de la collection de marbres antiques et de tableaux d’artistes français, italiens ou hollandais du XVème au XIXème siècle. Le collectionneur Pierre Logé a également fait don au musée d’une grande collection de plus de 200 pièces de peintures, sculptures et bronzes animaliers à laquelle une salle est dédiée.

Au rez de chaussé, la Salle des Beaux Arts du Musée d’Art et d’Histoire
Au rez de chaussé, la Salle des Beaux Arts du Musée d'Art et d'Histoire © Archives Ouest France

Escapades natures à Château-Gontier

L’héritage au bon emplacement

En tant que cité du Haut-Anjou, Château-Gontier se régale de l’héritage de ses paysages. Collines et coteaux en hauteur, basses vallées ligériennes et vallée de la Loire : tout y est appréciable à l’air libre. En sus, au cœur de ce plateau, se trouvent des endroits spécifiques que dame nature n’a pas épargné. En 2010, la ville obtient la fleur d’or, qui récompense la conscience collective de valorisation par les habitants des actions de découverte de la diversité végétale.

Le Jardin du bout du monde

Au Jardin du bout du monde, c’est l’endroit où l’on peut oublier ses fardeaux et profiter de frondaisons rafraîchissantes. C’est là que familles, enfants, groupes d’amis, peuvent accéder gratuitement à une immense aire de jeux dans un espace verdoyant sous le regard d’animaux de la ferme. Un espace verdoyant… et fleuri, composé de palettes concoctées par les mains vertes de la commune. C’est tout, direz-vous ?

Non : un petit sentier y a été tracé, conduisant directement à la Mayenne et à l’espace aquatique Pierre Coubertin qui dispose d’une vue imprenable sur la rivière. Parmi les nombreux espaces fleuris de Château-Gontier, on peut encore citer le Jardin Anglais, le Jardin Italien ou le Jardin des Senteurs, qui sont tout aussi remarquables.

Les massifs fleuris du Jardin du Bout du Monde
Les massifs fleuris du Jardin du Bout du Monde © mayenne-tourisme.com

Chenillé-changé

Chenillé-changé… ou comment exploiter la rive de La Mayenne. C’est à Chenillé-changé que tout baptême de mer mérite de se faire. À Chenillé-changé, naviguer l’Anjou, c’est possible. La Mayenne, l’Oudon, la Sarthe, la Maine, autant de rives et de paysages différents à découvrir en toute tranquillité, le temps d’un week-end ou d’une semaine. Larguez les amarres !

Moulin à eau de la chaussée de Chenillé-Changé
Moulin à eau de la chaussée de Chenillé-Changé © Wikimedia commons

Une ville historique ancrée dans l’économie du département

Le château de Château-Gontier

Sur le territoire de Château-Gontier, à la tête des monuments historiques appartenant pour la plupart au secteur sauvegardé, figure le château primitif qui a donné naissance à la ville. Le château figure dans la liste nationale des monuments historiques depuis 1930. Après avoir achevé de servir aux conquêtes de ses seigneuries, le château laisse aujourd’hui derrière lui les vestiges de ses fortifications à la rue du Théâtre, pour tout amateur d’histoire.

Le couvent des ursulines de Château-Gontier

Le couvent des ursulines est un réel lieu emblématique de par le dévouement qu’y ont laissé les religieuses du XVIIème siècle. C’est à cet endroit que les sœurs y ont vécu leur instruction chrétienne avec zèle. Manoir seigneurial de La Touche, ensemble architectural monumental, église de la Trinité… un aménagement d’édifices de style jésuites à couper le souffle, sont venus progressivement s’ajouter au bâtiment qui n’était au départ qu’une simple fondation.

Aujourd’hui, le couvent abrite Le Carré, lieu de diffusion artistique remarquable qui cherche à promouvoir la création nationale et internationale. Il promeut la création artistique sous toutes ses formes. Il héberge aussi l’office du Tourisme et le conservatoire de musique, de danse et d’arts plastique. Un réel privilège pour les habitants de pouvoir continuer à s’approprier ces lieux remplis d’histoire.

Le café de la mairie

Le café de la mairie, autrefois Café Beguin Peltier, est un café de Château-Gontier qui révèle un décor intérieur réalisé par la céramiste Schuller et le peintre Pierre-Louis Richard au début du XXème siècle. Le café permet de se ressourcer au cœur de panneaux en carreaux éclatants, à décor animalier. Situé à la Place Paul-Doumer, le café d’inspiration japonaise est répertorié dans les monuments historiques en 1990.

L’art nouveau impregné sur les murs du Café de la Mairie
L'art nouveau impregné sur les murs du Café de la Mairie © datatlas.com